PAUL ELUARD

PAUL ELUARD

Un humaniste ?

 

FICHE D'IDENTITE

Nom :    ELUARD

Prénom  : Paul

De son vrai nom : Eugène Paul Grindel

Né le : 14 octobre 1895 à St Denis

Décédé le : 18 novembre 1952 à Paris

Activités : Poète surréliste, ayant adhéré au Dadaïsme

Pour connaître ses écrits , cliquez sur ce lien :OEUVRE DE PAUL ELUARD

 

  

 

 

 

 

Il choisit le nom de Paul Eluard ( nom de sa grand mère Félicie) à l'adolescence.

C’est un poète surréaliste ayant adhéré au Dadaïsme (1).

 

Paul Eluard dut interrompre ses études à l’âge de 17 ans atteint de tuberculose. Il entre en sanatorium en Suisse et y rencontre sa femme Gala ( épousée en 1917 ). C’est alors qu’il commence à écrire ses premiers poèmes.

En 1918,  Jean Paulham(2) le découvre et l’aidera toute sa vie.

Il a la chance de rencontrer André Breton(3) et Louis Aragon (4). Avec ce dernier, l’entente sera toujours profonde, qu’elle soit émotionnelle ( dans l’écriture ) ou conflictuelle ( en raison de divergences politiques) . Paul Eluard entre dans le groupe dadaïste à Toulon dans lequel sa contribution sera importante ( avant l’avénement même du Dadaïsme à Paris).

 

Glossaire:

Dadaïsme (1) : C'est le nom donné à un mouvement artistique né en 1916, animé par un esprit de révolte, de provocation et de dérision contre l'art bourgeois et l'ordre établi. Lancé par Tristan Tzara, le dadaïsme (c'est-à-dire l'école, le mouvement dada) est à l'origine du surréalisme.

Jean Paulham (2): (1884-1968) Critique littéraire, critique d''art, essayiste, élu à l'Académie Française en 1963 apèrs Paul Eluard et avant Eugène Ionesco

André Breton (3) :Poète français, Né à Tinchebray le 18 février 1896, Décédé à Paris le 28 septembre 1966

Louis Aragon (4) :( 1897-1982) poète et écrivain français, il est, avec André Breton et Philippe Soupault l'un  des fondateurs du surréalisme.

 

 

1924 est un tournant dans sa vie : il se sépare de sa femme Gala ( qui devient l’égérie de Salvador Dali lors de vacances communes des 2 couples chez les Dali ), il achève un tour du monde et fait une rechute tuberculeuse.  Ses poèmes alors témoignent de ces passages difficiles.

 

En 1938, il épouse Nush, modèle de Pablo Picasso en autres, cette femme est un peu l’égérie des Surréalistes dont Eluard fait partie à cette époque. Mais des désaccords politiques l’éloignent de ce groupe la même année.

 IL appartient au parti communiste français depuis 1933. Mais, il en sera exclu en 1943 en pleine Seconde Guerre Mondiale. Il est mobilisé et mène une activité résistante.

Il écrit son célèbre poème « LIBERTE»  en 1942 qui présage d’une poursuite engagée de ses écrits ( extrait de ce poème à la fin de cette courte biographie). IL est tout de même à noter que le poème LIBERTE  semble, de prime abord, un poème d’amour léger, mais il en fait émerger un cri de protestation et d’engagement nécessaire.

En 1943, il se rallie au parti communiste clandestin.

Nush meurt prématurément et Paul Eluard rencontre Dominique qui sera le dernier amour de sa vie. Il écrit le poème LE PHOENIX qui souligne de passage entre les dernières années horribles au chevet de Nush et l’amour de Dominique grâce à qui, il semble renaître à la vie.

 

Paul Eluard mourra victime d’une crise cardiaque le 18 novembre 1952.

IL aura été lauréat du Prix International de la Paix en 1952, peu avant sa mort.

 

L'ECRITURE D'ELUARD

 

 

Pour comprendre Eluard, il faut le lire. La majorité des critiques diront que le message véhiculé dans ses œuvres est presque exclusivement une recherche de bonheur.

Eluard revendiquera toujours le bonheur sous sa forme la plus inconditionnelle. Son premier combat, et celui qu’il poursuivra toute sa vie, est la paix ( poèmes pour la paix écrits de 1918 jusqu’à sa mort) C’est pour lui, une philosophie humanitaire : il souhaite, par ses écrits, réconcilier les gens avec les choses simples de la vie pour parvenir à une transcendance des concepts d’ordre général ( la liberté, l’amour, la vie, la justice…) d’autant plus qu’il est persuadé que ces valeurs sont porteuses d’un  espoir puissant et bénéfique.

 

C’est un peu comme une ébauche d'un système philosophique , d'une façon de penser, une ligne de conduite pour ce contestataire né ( il est en ce sens le porte-parole précurseur de la « rébellion romantique » qui marque l’imaginaire international de l’après guerre), dans une quête ininterrompue de sens et de valeur.

 

EXTRAIT DE : 'LIBERTE' ( poésie ininterrompue 1946)

 

 

Liberté

Sur mes cahiers d’écolier

Sur mon pupitre et les arbres

Sur le sable sur la neige

J’écris ton nom

Sur toutes les pages lues

Sur toutes la pages blanches

Pierre sang papier ou cendre

J’écris ton nom

Sur les images dorées

Sur les armes des guerriers

Sur la couronne des rois

J’écris ton nom

[…]

Sur mes refuges détruits

Sur mes phares écroulés

Sur les murs de mon ennui

J’écris ton nom

Sur l’absence sans désir

Sur la solitude nue

Sur les marches de la mort

J’écris ton nom

Sur la santé revenue

Sur le risque disparu

Sur l’espoir sans souvenir

J’écris ton nom

Et par le pouvoir d’un mot

Je recommence ma vie

Je suis né pour te connaître

Pour te nommer

Liberté.

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×